Le site a été mis à jour, Cliquez afin de bénéficier des nouveautés!

Les charges d'un investissement locatif


Lorsqu'on loue un bien immobilier, un certains nombre de charges, mensuelles ou annuelles sont à prendre en compte. Ces charges sont divisées en deux catégories:

  • Les charges locatives, ou récupérables :
    Ce sont les charges que le propriétaire peut demander à son locataire de payer en supplément de son loyer

  • Les charges du propriétaire, ou non récupérables :
    Ce sont toutes les autres charges dont le propriétaire doit s'acquitter sans pouvoir les imputer à son locataire

Les charges locatives, ou récupérables


La liste des charges qu'un propriétaire peut faire payer à son locataire est strictement réglémentée par le Décret n°87-713 du 26 août 1987.

Cette liste est découpée en 8 grandes catégories :

  • Ascenseurs et monte-charge :
    Électricité, frais d'exploitation, entretien, réparations

  • Eau froide, eau chaude et chauffage collectif des locaux privatifs et des parties communes Exploitation, entretien courant et menues réparations des systèmes liés à la production d'eau pour les parties communes et extérieures

  • Installations individuelles. Chauffage et production d'eau chaude, distribution d'eau dans les parties privatives Exploitation, entretien courant et menues réparations du chauffe-eau électrique

  • Entretien et exploitation des parties communes intérieures au bâtiment ou à l'ensemble des bâtiments d'habitation :
    Produits de nettoyage, ampoules, ...

  • Entretien des espaces extérieurs au bâtiment ou à l'ensemble de bâtiments d'habitation :
    voies de circulation, aires de stationnement, abords et espaces verts, aires et équipements de jeux...

  • Produits d'hygiène :
    sacs poubelle, désinfectisation et désinfection...

  • Entretien et dépenses des équipements divers du bâtiment ou de l'ensemble de bâtiments d'habitation :
    ramonage des conduits de ventilation, entretien ventilation mécanique, entretien interphone/digicode...

  • Impositions et redevances :
    droit de bail, taxe d'enlèvement des ordures ménagères, taxe de balayage...

Il est intéressant de préciser qu'en période de vacance locative, ces charges peuvent être déduites de vos revenus fonciers.

Toutes les charges faisant partie de cette liste doivent être renseignées dans le champ "Charges locataire mensuelles" de la section "LOCATION" du formulaire du simulateur.

Les charges du propriétaire, ou non récupérables


Ce sont toutes les charges qui ne figurent pas dans la liste des charges récupérable que nous venons de voir.
Nous pouvons notamment citer :

  • Assurance PNO

  • Taxe foncière

  • Frais administratifs : gestion et honoraires du syndic

  • Frais d'envoi quittance de loyer

  • Travaux de réfection plancher / porte-fenêtre

  • Propreté : dératisation, nettoyage de graffitis

  • Location de conteneurs d'ordures ménagères

  • Remplacement de boîte aux lettres

  • La contribution annuelle sur les revenus locatifs (CRL)

  • Frais d'achat de compteurs

  • Rémunération du gardien et surveillance de l'immeuble

  • Frais de surveillance ou de sécurité de l’immeuble

Comme nous le voyons, la liste des charges non récupérables peut-être très longue. Celles-ci venant grêver le rendement locatif, il est important des les connaître et de les prendre en compte avant de se lancer dans un investissement.

Vous pouvez renseigner le montant annuel des charges non récupérables dans le champ "charges non récupérables" de la section "LOCATION" du formulaire du simulateur.